FDJ renforce la marque en ligne avec le partenariat Facebook

fdjFrançaise des Jeux a accepté une campagne de promotion avec Facebook France qui verra FDJ accroître sa présence numérique à travers des campagnes liées aux grandes dates comme la Saint Valentin cette semaine ou les grands événements sportifs comme la Coupe du Monde en Juin.

L'objectif de ce partenariat est que FDJ renforce son image de marque et ventes en ligne car elle vise à atteindre la marque de 1 Md € dans les ventes en ligne en 2018 de 410 M € en 2013. Un porte-parole de la FDJ a dit qu'elle chercherait à recruter de nouveaux clients plutôt que d'augmenter les dépenses de ceux qui existent déjà.

Le partenariat avec Facebook ne disposera que les produits de loterie de base la FDJ et le lancement de nouveaux produits et suit les traces du lancement de la FDJ de son produit lié à Euromillion – ‘My Million’ au début de Février.

Le groupe dit que la campagne « a atteint 13,4 millions de Français en moins de 24 heures » et il « voulait renforcer sa collaboration avec le premier réseau social en France. Ces résultats prometteurs ont montré le potentiel de Facebook pour atteindre les clients potentiels existants et grâce à sa couverture exceptionnelle et ciblage très précis. »

La campagne mettra l'accent sur les grands jackpots et événements, encouragera l'interaction avec les clients et célébrera les gagnants. FDJ va chercher à tirer parti des 26 millions d'utilisateurs actifs mensuels de Facebook et 11 millions d'utilisateurs mobiles quotidiens en France.

Patrick Buffard, directeur général adjoint de la FDJ, a déclaré que l'accord a montré que FDJ voulait évoluer aux côtés des habitudes de ses utilisateurs. « Nous voulons communiquer avec le public françai, où qu'ils se trouvent et sont connectés. Nous savons que Fracebook a la capacité et les outils pour atteindre le plus grand nombre de gens possible de manière efficace, » a déclaré Buffard.

Barrière Poker ferme BarrierePoker.fr

barriere pokerBarrière Poker a décidé de mettre ses activités commerciales à leur fin sur le marché du poker en ligne réglementé en France, mais continuera à travailler dans une capacité B2B car il cherche à utiliser la plate-forme technique qu’il a développé au cours des trois dernières années.

Le site de consommateurs barrierepoker.fr de la société va fermer le 30 septembre, le groupe a déclaré qu'il n'avait pas été en mesure de rivaliser avec la plupart des sites qui avaient été installés en France avant la réglementation du marché en 2010.

La société, une coentreprise entre l’opérateur de loterie français Française des jeux et le groupe casino Lucien Barrière créée peu après l'ouverture du marché de la France, va maintenant concentrer ses efforts sur les activités B2B.

Dans un communiqué, la société a déclaré: « Avant la loi réglementant le marché (mai 2010), un certain nombre d'opérateurs ont déjà établi leurs positions depuis plusieurs années avec des joueurs français, acquérant de l'expérience d'entreprise et consolidant les bases de données des joueurs. De ce point de vue, l'absence de croissance du marché n'a pas conduit à une redistribution des cartes en faveur des nouveaux joueurs français comme BarrierePoker.fr.

« La société tire les leçons d'un marché de l'Internet sensible à la conjoncture économique et structurellement baissière depuis plus d'un an maintenant, avec (sa performance) s’aggravant trimestre après trimestre. »

Les derniers chiffres d'ARJEL montrent que les parts pour le poker en ligne, en particulier les jeux d'argent, continuent de baisser, avec le nombre de joueurs en baisse également pour le sixième trimestre consécutif.

Le personnel sera réaffecté à travers des projets numériques FDJ et Barrière Poker va maintenant chercher à étendre ses activités B2B à l’international, en particulier aux États-Unis, où il a conclu un accord pour fournir à Caesars Interactive Entertainment sa plate-forme technique de poker.

« (La société holding) LB Poker a évolué tout au long de cette période comme un acteur de la technologie en France et à l'étranger », a déclaré le groupe. Venant d'une société fondée seulement quelques semaines après l'ouverture du marché, LB Poker a créé une meilleure plate-forme de technologie qu’il a exportée. Le partenariat (Caesars-WSOP) ouvre la perspective de la société utilisant sa technologie dans ce qui pourrait devenir le plus grand marché du poker dans le monde, les Etats-Unis. C'est la raison pour laquelle la société se concentrera sur le développement de ces actifs technologiques sur le marché B2B mondial ».

Rivalité entre PMU et FDJ

En effet, ces deux sociétés se retrouvent aujourd’hui en concurrence frontale sur les marchés concernant les paris sportifs et du poker en ligne. Il est à rappeler que pendant de nombreuses années, elles ont exercé un monopole complet dans ce domaine. Ce n’est plus le cas depuis la mise en vigueur de la loi qui libéralise le marché des jeux et des paris en ligne.

Pour exploiter, les opérateurs doivent déposer une demande auprès de l’ARJEL qui est l’autorité de régulation des jeux en ligne. Ils ne peuvent réellement exploiter que lorsque cette autorité leur délivre cette licence. Le PMU et la Française des jeux ont eux aussi demandé cette licence et ont obtenu une licence dans les paris hippiques, dans les paris sportifs et dans le poker en ligne. De là, les deux sociétés adoptent des stratégies dans le but de devenir le numéro un du pari en ligne en France.

Jusqu’ici, c’est le Pmu qui a un avantage par rapport à la FDJ. En effet, Pmu a depuis 2003 proposé des paris en ligne et proposent même aujourd’hui des paris par les mobiles. En 2009, la FDJ a enregistré 43 millions d’euros de paris sportifs en ligne alors que le PMU a reçu une somme de 660 millions d’euros d’enjeux.

Avant d’entrer dans ce nouveau système de marché de jeux en ligne, le PMU s’est associé au bookmaker irlandais Paddy Power qui lui fourni sa cote sur des milliers de compétitions et son expertise acquise sur le très compétitif marché anglais. Ceci est dans le but d’inciter plusieurs personnes parmi les 300 000 turfistes de participer à des paris liés au football ou sur les autres sports, mais aussi sur le poker grâce à son partenariat avec Party Gaming.

Quant à la Française des Jeux, 90% de ses activités restent toujours hors concurrence. Les responsables dans le site estime qu’il saura à concurrencer le PMU avec la maitrise de la technologie qui sera un point clé pour eux. La FDJ est d’ailleurs en association avec le groupe Barrière en matière de poker. Malheureusement, cette option ne sera valable qu’à partir la rentrée prochaine et son site de paris sportifs Parionsweb.fdj.fr est bien moins étoffé que celui du PMU. M

ais néanmoins, la FDJ a une grande image de marque et une forte frappe marketing. Aujourd’hui, elle possède un réseau composé de 36 000 points de vente, de plus, elle adopte diverses actions promotionnelles en partenariat avec la TF1 la première chaine française, avec Orange, le premier opérateur mobile et fournisseur d’accès, avec RTL la première radio et avec Yahoo. De son coté, le PMU possède 10 660 points de vente et propose une campagne de pub assez hilarante. Le responsable au sein de la Pmu  a confirmé que la société devait augmenter ses profits en matière de paris sportifs mais sans oublier bien sur son activité principale concernant les courses de chevaux.

NE PAS suivre ce lien ou vous serez banni du site!