Le meilleur du jeu en ligne en Français

Le Ministre irlandais, Alan Shatter, a publié une nouvelle législation de jeux

ministre irlandaisLa nouvelle législation de jeu, qui étendra les licences vers les jeux en ligne et limitera le nombre et la taille des casinos en Irlande, a été publiée par le Ministre de la Justice et de l'Egalité, Alan Shatter.

Le journal Irish Times rapporte qu’un fonds pour aider le traitement pour les joueurs compulsifs a également été inclus dans le Gambling Control Bill. Dans un communiqué, Shatter a déclaré que la nouvelle législation vise à réglementer le ‘secteur nouveau et dynamique du jeu’ et contribuera à ‘protéger les adultes vulnérables et les jeunes’.

Le nouveau projet de loi déclare que quiconque offrant des services de jeux de hasard doit avoir une licence; remplaçant tous les dispositifs existants pour les paris, jeux, bingo et les loteries, à l'exception de la National Lottery. La règle selon laquelle le bingo des Etats doit toujours être à des fins caritatives et philanthropiques sera également assouplie.

En outre, il va limiter le nombre de casinos de l'État à 40, alors qu'aucun casino ne sera autorisé à accueillir plus de 15 tables. Les terminaux de paris à cote fixe seront également interdits en vertu de la nouvelle loi.

Une nouvelle agence qui s’autofinance sera mise en place pour autoriser et réglementer le secteur.

Ailleurs, les limites d'âge, la formation du personnel, la publicité et la promotion des contrôles et une procédure de plaintes et de compensation sont également inclus dans le projet de loi.

Les opérateurs doivent maintenant garder des réserves financières suffisantes pour couvrir les droits des clients et ils seront également soumis à un certain nombre de vérifications pour s'assurer que ces opérations ne sont pas contrôlées par des gangs criminels.

« Je m'attends à ce que le secteur des jeux s'engage d'une manière significative à la notion et la pratique des jeux de hasard socialement responsables », a dit Shatter.

« Je n'accepterai rien de moins que des services de qualité et je ferai en sorte que tous les opérateurs paient leur part pour le développement des services nécessaires aux personnes pour qui le jeu est devenu un problème. »