Jouer au casino en ligne

Le Loto

C’est un jeu de pur hasard où l’adresse et l’habilité ne jouent pratiquement aucun rôle. A ce titre, la loi française a attribuée son monopole exclusif à la Française des Jeux dont une partie des actions est détenue par l’état.
Cinq millions de français jouent au Loto, sur lesquels pas moins de 80% s’y adonnent régulièrement.
Le Loto est vieux d’une trentaine d’années, aussi la Française des Jeux a décidé de lui apporter quelques innovations en 2008. Ainsi depuis le 6 Octobre 2008, le nouveau Loto de la Française des Jeux est né.
Pour la Belgique l’équivalent est dénommé Lotto. Presque chaque pays au monde  organise, en fait, une loterie nationale et seules les formes varient d’une culture à l’autre. Par ailleurs, il existe également un Loto d’envergure européenne : l’Euromillions.

L’évolution du Loto français
En mars 1984, à l’unique tirage hebdomadaire vient s’ajouter un second tirage du samedi.
En septembre 1990, l’idée du Loto « 4 tirages » est adoptée et mise en œuvre.
En Septembre 1992,  une autre option est suggérée au joueur : un terminal informatique génère à sa place des nombres aléatoires pour réaliser ses combinaisons.
En Juin 1994, le Loto « Système Flash multiple » fait son apparition.
En Octobre 1997, un (premier) « nouveau Loto » vit le jour.

Le Nouveau Loto de 2008
Le dimanche 5 octobre 2008, le règlement s’est modifié comme suit : un numéro chance remplace le numéro complémentaire et la mise évolue de 1,2€ à 2€.
Ce changement ambitionne surtout à offrir plus de tirages, plus de gains et à convoiter plus de clients selon les propos de Christophe Blanchard-Dignac, PDG de la Française des jeux. En outre, si la moyenne du jackpot avoisinait les 1,2 millions, elle atteindra 2 millions d’euros au minimum. En revanche, la mise sera de 2€.  Par ailleurs, le nombre grille à cocher devient cinq et un nombre « numéro chance» est prélevé entre 1 et 10 pour le compléter. De plus, trois tirages sont désormais effectués par semaine : le lundi, le mercredi et le samedi. Par cette nouvelle présentation la Française des jeux estime attirer 3 millions de joueurs de plus. Comme si les 1,378 milliards d’euros rapportés par le Loto en  2007 ne suffisaient pas encore !
Dans cette nouvelle version, le Loto s’est inspiré de la forme de l’EuroMillions dans la mesure où les sommes non distribuées s’ajoutente de semaines en semaines. La cagnotte initiale étant de 2 millions d’euros, un autre million d’euros par semaine jusqu’à ce qu’un bulletin gagnant vienne tout rafler.
En outre, un gain de 5 euros est offert dès qu’un joueur trouve 2 bons numéros.
L’aspect et la forme du bulletin de participation ont été aussi relookés pour apporter de meilleures clarté et facilité sur la manipulation.
Ce nouvel opus de la Française des jeux sera également soutenu par la création  de points de ventes supplémentaires et par de nouveaux spots télévisuels.

Euromillions
L’Euromillions est un Loto de couverture européenne où plusieurs pays sont donc concernés. Ainsi, ce Loto regroupe 10 loteries concernant 9 pays tels que l’Angleterre, l’Espagne ou la France. En pratique, il s’agit de deviner une bonne combinaison de 7 chiffres dont cinq pris entre 1 et 50 et deux étoiles choisies entre 1 et 9, inclusivement.
Comparés au Loto classique, les montants mis en jeu sont plus importants en valeur, bien que les proportions redistribuées restent similaires, soit 50% au total et 11% pour le 1er rang. Quant aux probabilités des gains l’Euromillions est plus difficile à agripper qu’un Loto traditionnel. Aussi apparait-t-il de nombreux tirages sans gagnants ce qui conduit un nombre important de reports. Dans ce cas les cagnottes s’amoncèlent au fur et à mesure. Ce qui explique le volume parfois gigantesque des gains, 75 millions d’euros décrochés par un français en septembre 2005 et 115 millions d’euros raflés par un irlandais en juillet 2006.

Le Loto par les chiffres

Avec l’Euromillions, le joueur compte 1 chance sur 76 275 360 d’être l’heureux gagnant au premier rang, suivant un calcul mathématique reconnu et admis. Si avec le Loto français le joueur possède 4 fois plus de chance de gagner, soit 1 sur 19 068 840, avec le Rapido ses chances se augmentent nettement  à 1 chance sur 503 880. Si aucun joueur ne gagne la super cagnotte, elle revient aux gagnants du rang suivant, c'est-à-dire que les propriétaires des heureuses combinaisons à 5 chiffres et une étoile. La probabilité pour cet évènement s’estime alors à 1 sur 5 448 240.
Et si un joueur envisage d’« acheter » toutes les combinaisons possibles afin de garantir une probabilité 1, alors il devrait débourser 152,5 millions d’euros !
D’autre part, l’Euromillions se distingue avec un ratio de 85% entre le montant de la cagnotte et le montant de l’achat de la totalité des combinaisons. Ce ratio devrait se situer normalement  entre et 20% et 50%.

Jeu Simple en Loto
Le bulletin Loto Simple comporte 5 grilles de 49 numéros et une grille N° CHANCE disposant de 1 à 10 numéros. En pratique, il faut choisir 5 numéros par grille de 49 numéros et au moins 1 N° CHANCE. Il est possible de remplir 1, 2, 3, 4 ou 5 grilles.
La mise pour le Loto Simple se monte àt 2€ par grille et par tirage. Toutefois il est permis de sélectionner jusqu’à 10 N° CHANCE auquel cas le joueur multiplie sa mise par le nombre de N° CHANCE choisis. Le ou les N° CHANCE choisis conviennent pour toutes les grilles jouées.

Jeu Multiple en Loto
Le bulletin du Loto Multiple comprend une seule grille de 49 numéros et une grille N° CHANCE de 1 à 10 numéros. En pratique, le joueur doit choisir 6, 7, 8 ou 9 numéros et 1 ou plusieurs N° CHANCE, dans la limite des combinaisons permises : 6, 7, 8 ou 9 numéros par grille de numéros.
Système loto Flash
Il consiste à laisser à un terminal informatique le soin de choisir les combinaisons pour le joueur. Il est possible de demander au détaillant 1, 2, 3, 4 ou 5 combinaisons de 5 chiffres et 1 ou plusieurs N° CHANCE (Simple) ou une combinaison de 6 à 9 numéros et 1 ou plusieurs N° CHANCE (Multiple).

Abonnement
Pour éviter au joueur de se déplacer fréquemment dans les points de vente de La Française des Jeux, il lui est possible de s’abonner pour 2, 3, 4 ou 5 semaines consécutives. Le montant de votre abonnement se calcule en multipliant la mise Loto par le nombre de semaines jouées (2, 3, 4 ou 5).

Validation
Chaque bulletin de doit être validé dans un point de vente agréé par le FDJ. Chaque versement de mise est effectué contre un reçu de jeu qu’il faut garder précieusement car, en cas de gains, aucun paiement ne sera effectué sans la présentation de ce reçu.

Actualités - Astuces - Infos Pratiques Casino

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *