Jouer au casino en ligne

Jean François Vilotte quitte l’ARJEL

jean françois vilotte President ArgelJean- François Vilotte, président du régulateur iGaming de la France ARJEL, va démissionner de son poste en Janvier pour prendre un rôle dans le secteur privé, a rapporté Agence France Presse à la fin de la semaine dernière.

Vilotte a encore deux années pour continuer son contrat ARJEL, mais a décidé de travailler à titre privé, mais aucun détail n’a été donné à l’entreprise ou au secteur qu’il est en passe de rejoindre.

Il fournira plus de détails sur sa prochaine action plus tard dans la semaine lors d’une conférence de presse prévu souligner la prochaine campagne d’ARJEL visant les athlètes public et les professionnels, fournira de plus amples informations sur la mise en place des normes internationales pour lutter contre la corruption et la fraude dans les paris sportifs et plus de détails sur les règlements interdisant aux athlètes de placer des paris sur des événements dans lesquels ils sont impliqués.

Vilotte a été en charge d’ARJEL depuis 2009 et était responsable de la mise en place du régulateur comme la France est passé par le processus de création de ses règlements iGaming, il a supervisé le marché depuis son ouverture en 2010.

Il a pris les devants en appelant à un changement de régime fiscal pour les paris en ligne du chiffre d’affaires au bénéfice brut et ouvrant le poker en ligne au partage de la liquidité entre les marchés réglementés, même si ces projets ne sont pas encore finalisés.

Le secteur des paris en ligne en France s’es acclimaté dans les 18 derniers mois, mais le secteur du poker en ligne lutte durement, alors que les opérateurs privés de ligne de totes de courses de chevaux vont regarder de près comme le délai pour PMU de diviser ses liquidités hors-ligne est fixé par l’Autorité de la Concurrence de la France.

Actualités - Astuces - Infos Pratiques Casino