Forum

Share:
Notifications
Clear all

Augmenter la réglementation des jeux à l'ile Maurice  


edito
(@edito)
Noble Member
Inscription: Il y a 15 ans
Posts: 1197
Topic starter  

Augmenter la réglementation des jeux à l'ile Maurice

Les jeux de hasard sont tellement populaires à l'ile Maurice - qualifié de nation “zougader” au Parlement hier – que le gouvernement n’arrive pas à mettre une fin à cette pratique.

La solution est donc de réglementer davantage ce secteur, a affirmé le ministre des Finances, Rama Sithanen, qui a présenté le Gambling Regulatory Authority Bill à l’Assemblée nationale hier. Cela permettrait d’avoir un meilleur contrôle sur ces activités, qui seraient, selon plusieurs députés, un véritable fléau.

Les jeux de hasard sont actuellement réglementés par quatre législations différentes : le Gaming Act, le Horse Racing Board Act, le Prize Competitions Act et le Mauritius National Lottery Act.

Le gouvernement se propose de regrouper ces législations sous le Gambling Regulatory Authority Bill, qui prévoit la création de la Gambling Regulatory Authority.

Cette instance supervisera et réglementera tous les aspects du jeu dans le pays, allant de la loterie verte aux courses de chevaux en passant par les paris sur les matchs de football étrangers et les casinos. Les paris sur les matchs de football locaux ne sont pas permis. Les paris sur les matchs de football étrangers ne sont actuellement pas permis par la loi mais “nous savons qu’ils ont lieu à travers le pays.”, a indiqué le ministre.

La nouvelle législation prendra aussi en considération les paris sur Internet, réglementera l’octroi des licences, créera un inspectorat qui se chargera d’enquêter sur les fraudes et travaillera de concert avec la police des jeux. Cependant, cette législation ne vient pas régulariser d’autres paris qui se tiennent quand même malgré le fait qu’ils sont illégaux, comme les paris sur les élections, entre autres.

“Remplir les caisses de l’État”

L’Attorney General, Rama Valayden, a pour sa part, lancé l’idée d’introduire une “politique hippique”. Il propose de faire de l’hippisme une véritable activité économique puisque c’est déjà une activité touristique à Maurice.

Si l’opposition est d’accord sur la nécessité de réglementer davantage les jeux de hasard, Jayen Cuttarree, du Mouvement militant mauricien a toutefois fait ressortir que ce sont les plus démunis de la société qui se tournent généralement vers les jeux de hasard. “Quels sont les bienfaits de cette réglementation ?” s’est-il demandé.

Jayen Cuttarree est d’avis que “cette meilleure réglementation servira surtout à remplir les caisses de l’État.” Et d’ajouter qu’il préfère croire que c’est cela l’objectif du gouvernement, “bien que le ministre ne le dise pas, que de croire que le ministre veut encourager les paris”.

Le député mauve avait affirmé auparavant que “ je suis un libéral et en ce qui me concerne, si une personne veut jouer, qu’elle le fasse”. Mais il trouve cependant “inacceptable que les publicités diffusées sur les radios et à la TV encouragent les gens à miser”.

Suren Dayal, député de la majorité a, quant à lui, souligné qu’un récent sondage a démontré que plus de Rs15 milliards sont dépensées dans les paris et jeux de hasard. De cette somme, le gouvernement collecte Rs 750 millions comme revenus. Mais, affirme-t-il, “avec tous ces paris illégaux à travers le pays, c’est le gouvernement qui perd des revenus”.

Le député a aussi mis l’accent sur le coté négatif de la chose et a cité Mario Prozzo, l’auteur de “Godfather”,“Le joueur mise la première fois pour gagner et toutes les autres fois pour chasser son propre argent” et a terminé par une autre citation du même homme en disant que “si j’avais un ennemi que je détestais vraiment, la meilleure façon de lui faire du tort, serait de le convaincre de miser sur les chevaux”.

Les différents intervenants se sont accordés pour soutenir le Gambling Regulatory Authority Bill. Jayen Cuttaree a déclaré, cependant, que ce sera la personne qui sera nommée à la tête de l’instance qui déterminera “ la vraie volonté politique du gouvernement de réguler les jeux à Maurice”.

Les débats reprendront mardi prochain.

Adresses des casinos de L'ile Maurice !

Deepa BHOOKHUN source lexpress.mu 29 mai 2007


Quote
Share:
NE PAS suivre ce lien ou vous serez banni du site!